Récits De Pêches

36 Heures Pour Découvrir Un Nouveau Plan D’eau !

P1120833
Ecrit Par Jérémy

Nous sommes le Mardi 12 mars 2016 et c’est parti pour 36 heures de pêche sur un petit publique que je n’ai encore jamais pêché.

Une fois au bord du plan d’eau il m’aura fallu très peu de temps pour choisir le poste que j’allais pêcher. Il s’agit d’une bordure très encombré qui de plus est ensoleillée dès le matin. Je suis plutôt confiant car il s’agit de la pêche que je préfère pratiquer, celle ou je vais chercher les poissons en plein dans les obstacles !

Je pêcherais avec deux cannes qui seront chacune esché d’un bonhomme de neige composé d’une bouillette dense en 18mm CC Moore (Equinox et Pacific Tuna) et d’une pop up CC Moore de couleurs rose pale. La première canne sera situé devant de petits arbuste qui tombe dans l’eau et la seconde devant un gros bois mort.

Pour l’amorçage ça sera simple mais efficace, j’ai réalisé un mélange de pellet et de maïs doux auquel j’ai ajouté un peu de stick mix « Coconut cream » de chez Nash pour créer un nuage dans l’eau lorsque l’amorce descend. Pour augmenter l’attractivité de l’amorce j’ai aussi ajouté un peu de Dip de chez Bait Tech.
L’amorce sera disposée précisément sur chacun des spots, pour la quantité je disposerais environ 3 à 4 poignées par cannes.

Les poissons sont rapidement rentrés sur l’amorçage, vers 16 heures j’observe plusieurs sauts à seulement quelques mètres de mes cannes, il faudra tous de même attendre environ 18h30 pour enregistrer la première touche sur la canne de droite ! Un magnifique commune qui m’aura offert quelques beaux rush avant de rentrer dans l’épuisette.

Carpe Commune !

Carpe Commune !

Après avoir replacée la canne puis réamorcer il me faudra à peine une heure avant d’avoir un second départ. Cette fois-ci le poisson semble plus lourd, le combat dur un peu plus longtemps. Je mettrais au sec une belle miroir d’une douzaine de kilos !

Carpe Miroir !

Aux alentours de 21h je réalise un troisième départ toujours sur la même canne malheureusement la carpe se décroche au bout de quelques minutes de combat. Je ne réaliserais plus aucune touche jusqu’à mon départ le lendemain. Les poissons semblent avoir été actif seulement sur le coup du soir mais j’ai pu tout de même  découvrir un magnifique plan d’eau avec de très beau poisson !

 

À propos de l'auteur

Jérémy

Je m’appelle Jérémy, j’ai 17 ans et je vis en Isère. J’ai débuté la pêche lorsque j’avais environ 8 ans, j’ai d’abord commencé par prendre mes premiers brochets aux leurres, s’en suivit par mes premières truites ainsi que mes premiers gardons. Il y a maintenant environ 4 ans que j’ai débuté la carpe, qui par la suite est devenue la pêche que j’affectionne le plus, et que je pratique dés que possible.

Laisser un commentaire